Moustapha Diakhaté : Traitement différencié du viol : une hypocrisie sénégalaise

0 17

Les mêmes bouches qui brocardaient, il n’y a guère longtemps, Adji Sarr pour avoir désigné son présumé violeur, pour croire, aux accusations de Fatima Dionne, lui demandent de dévoiler le nom de son bourreau.

C’est aussi faire d’une grande hypocrisie que de vouloir porter plainte contre l’organisatrice du Concours Miss Sénégal, au motif qu’elle a entraîné Mlle Fatima Dione dans un piège pour faire l’objet d’un viol et se signaler par un silence assourdissant sur le sort de la gestionnaire du Salon de message Sweet Beauty.

Le deux poids, deux mesures : c’est une hypocrisie!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.