Accueil Actualités « On n’a manqué de respect au peuple » : Abdoul Mbaye...

« On n’a manqué de respect au peuple » : Abdoul Mbaye prend position dans l’affaire Mberry vs Sonko

Ousmane Sonko a fait l’objet d’attaques virulentes hier, vendredi, à l’Assemblée nationale. Lors des plénières, ces députés de l’opposition ont accusé le leader de Pastef de tous les péchés d’Israël. Dans un post sur Facebook, Abdoul Mbaye a pris sa défense.

Publicité

L’ancien premier ministre “offusqué” de l’agression dont Ousmane Sonko à fait l’objet. Selon Abdoul Mbaye, “ne pas respecter un représentant du peuple c’est manquer de respect au Peuple. La République sénégalaise est par terre parce que trop d’ignorants sont en politique”.

Dans les deux camps, les thèses se contredisent

D’abord, Ousmane Sonko souligne que « personne n’a le monopole de la violence. Je suis très calme mais je ne vais jamais rester les bras croisés face à quelqu’un qui m’attaque physiquement ». Avant d’ajouter : « Eux, ils recrutent des nervis et sont spécialisés en terrorisme. L’un d’eux (Mberry Sylla) qui m’a menacé partout a voulu passer à l’acte aujourd’hui. Dieu a fait que je l’ai tabassé et même déshabillé. Il n’a même pas pu assister à la séance ».

De son côté, Mberry Sylla dit s’être bien défendu. « En entrant à l’hémicycle ce matin, nous nous sommes croisés dans le hall de l’Assemblée nationale et Ousmane Sonko m’a donné un coup d’épaule. C’est ainsi que j’ai riposté en le giflant et lui lançant un coup de poing au visage. Je ne sais pas pourquoi il a posé cet acte, mais je n’ai pas tardé à riposter. Et je pense que c’était la meilleure réaction », a réagi le président du Conseil départemental de Louga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici