Ousmane Sonko : « Détenu pendant 5 jours, j’ai retrouvé ma liberté un jour du 8 mars »

0 12

Hier, Le leader de Pastef a aussi célébré la journée internationale des droits de la femme avec les femmes de Ziguinchor.

Ousmane Sonko n’a pas manqué de rappeler la tentative de liquidation politique par le régime. «Certaines personnes ont voulu attenter à ma vie à travers un complot qu’ils ont monté avec une femme, mais Dieu a tranché autrement», a-t-il martelé, dans des propos repris par Libération.

« Détenu pendant 5 jours, j’ai recouvré ma liberté un jour du 8 mars, une date qui est devenue désormais symbolique pour moi », se rappelle le leader de Pastef.

Sonko précise également que cette date du 8 mars est si importante pour lui et sa famille, car ce jour-là, Allah lui a donné un enfant né le 8 mars.

«Quand une de mes promotionnaires a appris que j’avais un enfant né un jour de 8 mars, elle s’est beaucoup moquée de moi en disant : « Je savais que Dieu allait te « punir », un jour du 8 mars », lui a-t-elle dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.