Pape Mamadou Seck : « Comment je me suis évadé »

0 36

Le fugitif Pape Mamadou Seck a été extrait hier de sa cellule pour être interrogé par les enquêteurs de la Sûreté urbaine.

Face aux limiers, il a reconnu effectivement s’être évadé, contrairement à la légende. Libération qui rapporte les détails de son audition, renseigne que Seck a réfuté la version servie par l’administration pénitentiaire selon laquelle il a scié les grilles de la fenêtre de la salle où il a été détenu pour s’évader.

Il indique être passé purement et simplement par la porte principale après avoir profité d’un moment d’inattention des gardiens qui s’affairaient autour d’un thé après l’avoir accompagné à l’infirmerie du Pavillon spécial.

Après être resté dans la cour de l’hôpital Aristide Le Dantec pendant un moment, Pape Mamadou Seck a renseigné s’être rendu chez lui, en affrétant un taxi payé à l’arrivée.

Ce qui confirme l’information livrée à l’époque par son voisin, l’ancien député Cheikh Oumar Sy, qui rapportait que le fugitif avait été aperçu dans son domicile, à la Cité Aliou Sow, la veille de la Tabaski.

Par ailleurs, Sec a blanchi ses deux complices présumés arrêtés en même temps que lui, jurant que ces derniers n’ont joué aucun rôle dans son évasion.

Le mis en cause a réintégré hier en début de soirée sa chambre du Pavillon Spécial Pénitentiaire d’où il a été extrait.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.