Poutine dit à António Guterres que les céréales ukrainiennes doivent être « priorisées » vers les pays pauvres

0 9

Pour le Kremlin, les Nations unies et la Russie « ont souligné l’importance de donner la priorité à ceux qui ont besoin de nourriture ». Le président russe Vladimir Poutine a déclaré mercredi lors d’un entretien téléphonique avec le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, que la nourriture ukrainienne devrait être fournie « en priorité » aux pays qui en ont le plus besoin.

Au cours de ces discussions, « l’attention s’est principalement portée sur la mise en œuvre de l’accord d’Istanbul sur les exportations de céréales ukrainiennes (…). Les deux parties ont souligné l’importance de donner la priorité à ceux qui ont besoin de nourriture en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique latine », a déclaré le a déclaré le Kremlin dans un communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.