Accueil International Près de 800 kilos de viande avariée retrouvés en France: le marché...

Près de 800 kilos de viande avariée retrouvés en France: le marché belge épargné

Les services sanitaires du ministère de l’Agriculture ont retrouvé « 795 kilos » de viande avariée polonaise dans « neuf entreprises » du secteur agroalimentaire en France, a annoncé vendredi le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume. L’Afsca a confirmé vendredi qu’aucune marchandise de ce type n’était arrivée en Belgique Sur ce total, « 150 kilos ont déjà été récupérés » dans les entreprises françaises « dupées », a indiqué le ministre,

interrogé sur CNews, au surlendemain de l’annonce de l’ouverture d’une enquête en Pologne sur l’abattage et la commercialisation de bovins malades par un abattoir local, dont une partie a été distribuée dans plusieurs pays de l’Union Européenne. Aucune cargaison en Belgique Aucune cargaison de viande illégale n’est parvenue en Belgique, selon l’Agence pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca).

L’abattoir Kalinowo (nord-est de la Pologne) est suspecté d’avoir exporté près de trois tonnes de cette viande vers une dizaine de pays européens. Le marché belge a été épargné. Animaux malades Un journaliste qui a mené une mission d’infiltration au sein de l’abattoir a pris des images d’animaux qui arrivaient malades à l’abattoir et de carcasses impropres à la consommation. Au total, 2,7 tonnes ont été vendues à des pays membres de l’Union européenne (Finlande, Hongrie, Estonie, Roumanie, Suède, France, Espagne, Lituanie, Portugal et Slovaquie).

La viande aurait été écoulée en Pologne également. Test de traçabilité L’Afsca a confirmé vendredi qu’aucune marchandise de ce type n’était arrivée en Belgique. Un test de traçabilité a été effectué il y a quelques jours et a permis d’établir que notre pays ne figurait pas parmi les destinataires, a précisé une porte-parole de l’agence.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici