PROCÈS DES DÉPUTÉS DU PUR : LA DÉFENSE AFFUTE SES ARMES

0 17

Les députés Massata Samb et Mamadou Niang ont été placés sous mandat de dépôt ce jeudi 15 décembre pour coups et blessures sur la député Amy Ndiaye lors de la session budgétaire à l’Assemblée nationale. Ces deux parlementaires du Parti du l’Unité et du Rassemblement (PUR) vont ètre jugés en flagrant délit ce lundi 19. Leurs avocats entendent user de tous les moyens pour les tirer d’affaires.

« Cette procédure, n’est pas une procédure de flagrant délit. On veut passer outre les recommandations légales, la procédure telle que définie par par le Code de procédure pénale et les lois et règlements de ce pays pour nous imposer le flagrant délit. Je le répète, je le réitère, je le martèle sur le feu, nous ne sommes pas en flagrant délité« , a déclaré sur Rfm, Me Adama Fall, un des Conseils

Procès

Il conteste mais se prépare déjà au combat face au juge ce 19 décembre. « Devant le juge, nous ferons valoir tous nos moyens de défense que la loi nous accorde et nous osons espérer que le juge aura et le courage et la promptitude de répondre favorablement à notre demande en annulation purement et simplement ces poursuites qui ne sont pas conformes à la légalité et en renvoyant les députés à leur charge« , a notamment martelé l’avocat.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.