Racisme, la Fédé du Brésil répond aux Tunisiens : « Sans nos joueurs noirs, nous n’aurions pas…»

0 15

Hier mardi, le Brésil a balayé la Tunisie 5-1 en match amical au Parc des Princes. Une rencontre entachée cependant par un incident raciste suite au deuxième but de la Seleção. Les supporters des Aigles du Carthage ont effet jeté de la banane à l’attaquant de Tottenham lors la célébration de son but.

Un geste plus que déplacé qui a suscité une vague d’indignation de la part des joueurs mais aussi la Fédération brésilienne de football. D’où le communiqué de l’instance dirigeante du football au pays de la «Samba».

«Après le deuxième but du Brésil, une banane a été lancée vers Richarlison. La CBF renforce sa position contre la discrimination et dénonce avec véhémence un nouvel épisode de racisme dans le football. Sans nos joueurs noirs, nous n’aurions pas d’étoiles sur nos maillots.». La CBF affirme qu’elle «renforçait sa position pour lutter contre le racisme» et «réfute toute manifestation de préjugés».

Le président de la Fédé brésilienne, Ednaldo Rodrigues, s’est également indigné sur les réseaux sociaux. «Encore une fois, je viens publiquement exprimer mon rejet. Cette fois, je l’ai vu de mes propres yeux. Cela nous choque. Nous devons toujours nous rappeler que nous sommes tous les mêmes, sans distinction de couleur, de race ou de religion.»

«La lutte contre le racisme n’est pas une cause, mais un changement fondamental pour effacer ce type de criminalité de la planète. J’insiste pour dire que les sanctions doivent être plus sévères. Que ce soit sur le terrain ou en dehors, de telles attitudes ne peuvent être tolérées.»

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.