Reportage: Flambée des prix des denrées alimentaires, les populations lancent un cri de cœur à l’état

0 21

Au Sénégal, rare sont les plats préparés sans riz ou oignons encore moins sans huile. Et pourtant, leurs prix sont plus élevés sur le marché que les autres aliments moins consommés.

Ainsi, les populations dénoncent le silence de l’Etat sur ce fléau qui suscite des inquiétudes. Des pères et mères de familles lancent un cri de cœur à l’Etat plus particulièrement au ministre du commerce pour qu’il passe au contrôle des prix des denrées alimentaires dans les marchés car, selon eux, certains vendeurs et vendeuses exagèrent sur les prix et cela, commence à jouer négativement dans les ménages.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.