Révélation touchante : Le coup de fil de feu Bernard Tapie à Macron pour sauver feu Pape Diouf

0 17

Bernard Tapie nous a quittés le 3 octobre dernier. L’émotion a été vive sur Marseille pendant de nombreux jours, comme vous pouvez le voir à travers les témoignages recueillis pendant les moments de commémoration en vidéo. En guise de dernier hommage, le mensuel So Foot a décidé de le mettre à l’honneur avec un dossier de 32 pages.

Des témoignages dans tous les sens, de Ségolène Royal à Luc Sonor en passant par Pascal Légitimus, un article de fond sur sa prise de pouvoir à l’OM en 1986, ses sept commandements bien à lui ainsi qu’une enquête sur l’enfer qu’on vécu les joueurs de Valenciennes en 1994 dans tous les stades de France en représailles : rien n’est oublié.

Le coup de fil de Bernard Tapie à Emmanuel Macron

Le témoignage d’Alexandre Faure, proche de Pape Diouf, qui nous a lui quittés le 31 mars 2020, vaut le détour :

« Pape est rentré à l’hôpital de Dakar le vendredi, et le médecin a dit qu’il fallait qu’il se fasse soigner en France parce qu’ils ne pouvaient plus l’aider. A cause de la crise sanitaire, toutes les frontières étaient fermées. Un avion avait bien été affrété par des proches de Pape, sauf qu’on n’avait pas les autorisations, qui étaient hyper compliquées à obtenir. Alors j’ai appelé Michel Tonini, le leader historique des Yankees, et il m’a dit qu’il allait contacter Tapie. Quand Michel lui a expliqué, il a dit « OK je m’en occupe ». Michel reste persuadé qu’il a appelé Macron, parce que l’autorisation de décollage est arrivée trois heures après le premier coup de fil. Je ne sais pas qui a réellement rendu le vol possible, mais c’est grâce à ces gens-là que Pape aurait pu se faire soigner en France. Malheureusement, il est mort alors que l’avion était sur le tarmac ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.