Tension politique / Alioune Tine : “On a redemandé aux Khalifes généraux de parler pour éviter un basculement…«

0 3

Alioune Tine a donné son point de vue sur la convocation de Barthélemy Dias au tribunal, le rejet des listes de l’opposition et la violence préélectorale dans le pays.

Le fondateur du centre de réflexion Afrikajom plaide pour un dialogue, un consensus entre l’opposition et le pouvoir. D’après lui, le Sénégal va vers des élections locales les plus violentes de son histoire.

“La situation est sérieuse et qui montre que la démocratie sénégalaise est malade, déconsolidant, du fait de la responsabilité de l’Etat. On a redemandé aux Khalifes des Tidianes, Mourides et autres de parler pour éviter un basculement du Sénégal.” Rapporte Senego.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.