Un livreur arrêté avec 3 kg de « yamba »

Âgé d’une trentaine d’années, Alioune Badara Diouf s’est délibérément jeté dans la gueule du loup. Au lieu de gagner sa vie dignement, il a opté pour la facilité. C’est ce qui lui a valu un séjour derrière les barreaux.

Évoluant dans le secteur de la livraison express, M. Diouf a tenté de transporter 125 g de chanvre indien. Il sera malheureusement mis aux arrêts par les limiers du commissariat des Parcelles Assainies. Poursuivant leurs investigations, les policiers font une descente dans la chambre du mis en cause. Après perquisition, ils y découvrent 3kg du produit illicite.

Entendu sur procès-verbal, Alioune Badara passe aux aveux. Il déclare qu’il devait livrer la drogue pour le compte d’un certain Assane Boye.

Placé sous mandat de dépôt, le prévenu a été attrait hier jeudi, devant le tribunal des flagrants délits de Dakar pour des faits d’offre ou de cession de drogue. Interrogé sur les faits, il conteste son statut de dealer. « Je ne fume même pas de cigarette. La drogue appartient à Assane Boye. Je devais le convoyer à Pikine en contrepartie de la somme de 3.000 francs. Mais, il a pris la tangente au moment de mon interpellation. Il s’est introduit dans une agence de transfert d’argent », argue-t-il, sans convaincre de sa bonne foi.

Le maître des poursuites a par ailleurs, requis deux ans d’emprisonnement ferme contre le prévenu.

De son côté, la défense a sollicité la disqualification des faits en détention de drogue en vue de la consommation personnelle.

Finalement, le tribunal a suivi le réquisitoire du parquet et a condamné le prévenu à deux ans de prison ferme.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp