Université de Bambey : Des représentants d’étudiants devant le conseil de discipline,

Dans un communiqué transmis à Senegal7, Pape Abdoulaye Touré a déclaré qu’une vingtaine de représentants d’étudiants de l’université Alioune Diop de Bambey sont traduits en conseil de discipline. Il souligne qu’au moment où il écrivait le document, ceux-ci sont actuellement en ‘instruction. L’Assemblée de l’université a décidé de dissoudre la Coordination des Étudiants de l’UADB.

Voici, in extenso, le communiqué

Nous avons appris avec désolation que les autorités de l’université Aliou Diop de Bambey ont pris la décision de dissoudre la Coordination des Étudiants de l’UADB et traduire une vingtaine de représentants d’étudiants en conseil de discipline. Au moment où j’écris ces mots, nos camarades étudiants sont actuellement en ‘instruction.

Nous attirons l’attention de toute l’opinion publique, la communauté universitaire ainsi que la presse nationale sur ce qui est entrain de se passer à l’UADB. Car ceci doit préoccuper tous. Hier, c’était l’UCAD, aujourd’hui c’est l’UADB donc ça sera qui demain ? Les étudiants sont cependant véritablement menacés !

Il est important de signaler à toute l’opinion qu’à l’université de Bambey, les étudiants font leurs cours de Travaux Dirigés dans les lycées environnants, faute de l’inachèvement des chantiers. Les bacheliers de 2020 orientés là-bas ont démarré les cours mais jusqu’à présent ils peinent à percevoir leur carte d’étudiant. L’université de Bambey a dépassé sa capacité depuis trois ans maintenant. Le restaurant du campus 1 ne peut prendre que 180 étudiants alors que les étudiants sont des milliers là-bas, chose qui explique les longues queues devant les restaurants. Aujourd’hui l’université de Bambey a vu sa capacité d’accueil multiplié par 2 voir même 3 alors que les chantiers sont toujours inachevés. Sans oublier le manque d’eau notoire qui siège dans le campus social depuis plus de 4 mois maintenant.

Fi de ces terribles et regrettables constatations, les autorités de ce pays, au lieu de voir comment résoudre ces différents problèmes afin de mettre les étudiants dans de meilleures conditions, elles se permettent de dissoudre la Coordination des Étudiants et de traduire ceux qui luttaient pour l’amélioration des conditions des étudiants de Bambey en conseil de discipline.

C’est pitoyable, c’est vraiment triste et ceci est une honte pour l’Enseignement Supérieur.

Je l’avais dit et je réitère, si les autorités se comportent comme tel avec les étudiants du public, c’est parce que tout simplement leurs fils n’en font pas partie. Faites le tour de toutes les universités publiques du pays, je parie que vous ne verrez pas un étudiant fils d’un recteur d’université ou d’un membre du gouvernement. Ils ont inscrit leurs enfants dans les meilleures universités au monde et c’est ce qui explique le fait que nos autorités n’accordent aucune considération au bien-être des étudiants dans les universités publiques. Chose que tout étudiant doit faire face.

C’est dans cette perspective que nous exhortons à tous nos camarades étudiants de l’UADB de faire bloc pour que cette forfaiture soit stoppée. Nous exigeons également une coordination nationale des étudiants des différentes universités pour deux objectifs principaux :

1- L’amélioration des conditions pédagogiques et sociales des étudiants des universités publiques et,
2- La professionnalisation de l’enseignement supérieur public pour que l’étudiant puisse être opérationnel à la fin de ses études supérieures.

Chers camarades étudiants de tout bord, l’heure de s’unir à sonner donc unissons-nous pour notre avenir, pour l’avenir des générations qui vont venir après nous.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp