Viol présumé : mauvaise nouvelle pour Sitor Ndour

0 9

L’ancien directeur de COUD reste en prison. En effet, le juge du deuxième cabinet, a suivi le procureur qui avait émis un avis défavorable à propos de la demande de liberté provisoire de Sitor Ndour. Mamadou Seck a rejeté la demande de mise en liberté provisoire déposée par les avocats du mis en cause.

D’après Source A, qui donne l’information dans son édition de ce mardi, le magistrat instructeur avance d’abord le fait que le parquet se soit opposé à une liberté provisoire de l’accusé. Le journal ajoute que le juge du deuxième cabinet redoute, en cas de libération du mis en cause, des troubles à l’ordre public et/ou que Sitor Ndour cherche à entrer en contact avec la famille de la victime présumée, pour essayer de trouver un arrangement.

Toutefois, les avocats de l’ancien directeur général du COUD n’entendent pas baisser les bras. Ils comptent faire appel de cette décision devant la Chambre d’accusation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.