Cambérène: la bataille pour le contrôle de la mairie est lancée.

gazou

A quatre mois des élections locales du 23 janvier 2022, les ambitions se dévoilent. Candidat malheureux en 2014, Papa Ibrahima Ndiongue dit «Gazou» compte briguer les suffrages des habitants de Cambérène.

Membre fondateur de l’Alliance pour la République (APR) dans sa localité, Gazou n’écarte pas de mettre en place une liste parallèle s’il n’est pas investi par la coalition Benno bokk yaakaar (Bby).

«Ma candidature est légitime et c’est une demande des populations de Cambérène. C’est pourquoi nous n’accepterons pas de parachutage, comme ce fut en 2014.

Maintenant, si la coalition nous impose un candidat, nous écarterons pas un vote sanction», avertit Gazou. Très imprégné au sein de la communauté Layenne, Gazou s’engage à régler les problèmes dont sa commune est confrontée, comme l’assainissement, le recouvrement de la patente, le foncier bâti, entre autres.

Laisser un commentaire

Mettez votre commentaire
Mettez votre nom svp