Cheikh Oumar Diagne est catégorique : « Il n’y aura pas de procès Sonko-Adji Sarr »

0 7

Alors qu’il a été convoqué ce vendredi 26 aout 2022 à la Cybercriminalité, le chroniqueur Cheikh Oumar Diagne s’est appesanti sur le dossier Sweet Beauté opposant Ousmane Sonko à la jeune masseuse Adji Sarr.

Invité à répondre sur un responsable politique qui serait mêlé à cette affaire de viol, Cheikh Oumar Diagne de répondre : « Concernant l’image de nos hommes politiques dans ce pays, c’est un autre débat. Je parle de probité morale ou intellectuelle. Les personnes qui ne sont pas clean aiment faire de la politique. Mais peu de gens vertueux se sont lancés dans cette scène. »

Avant de poursuivre : « Je ne m’étonne pas de voir certaines pratiques, des antivaleurs, des comportements qui sont, en tout cas, contraires à nos traditions, nos cultures et nos croyances. Pour l’instant, je ne peux pas dire que cet homme politique a violé la femme parce que je n’ai pas été témoin. »

Le Chroniqueur s’est également prononcé sur le procès Adji Sarr-Ousmane Sonko qui peine à avoir lieu. « A mon humble avis, l’affaire Adji Sarr-Sonko est un non évènement. Je ne la suis plus parce que l’affaire a été claire depuis longtemps. Il y a eu beaucoup de journalistes d’investigation qui ont fait des enquêtes. Ils ont livré beaucoup de preuves qui ont fuité des services de l’Etat. »

Selon Cheikh Oumar Diagne, « Beaucoup de gens ont une idée claire de ce qui s’est passé et comment ça s’est passé. Je peux citer les journalistes, Pape Alé Niang, Babacar de Kéwoulo. Je peux citer beaucoup de journalistes que je respecte qui ont donné les secrets de cette affaire-là. Je ne me fais plus de doute. C’est un coup foiré. »

Cheikh Oumar Diagne de poursuivre : « C’est un complot qui a été mis en œuvre pour empêcher Ousmane Sonko de dérouler son plan politique. Cette affaire-là va être classée parce que je ne pense pas qu’il y aura un procès. Même les grands défenseurs d’Adji Sarr commencent à se retirer du dossier. Je vois les Françoise Hélène, les Gabrielle Kane, toutes celles qui étaient derrière Adji Sarr pour la défendre commencent à se retirer. »

« Depuis les fameuses sorties de Mollah Morgan et tout ce qui s’en est suivi, ces personnes-là se sont rétractées et ont laissé le dossier en l’état. », a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.