PL : Liverpool de Sadio Mané revient à un petit point de City, leader du championnat

0 12

Liverpool n’a pas manqué l’occasion. Victorieuse mercredi sur la pelouse d’Arsenal (0-2) en match en retard de la 27e journée, la formation de Jürgen Klopp, deuxième au classement, n’a plus qu’un point de retard sur le leader, Manchester City. Diogo Jota et Roberto Firmino ont inscrit les buts de Reds. La fin de saison s’annonce dantesque en Angleterre.

Liverpool a remporté une victoire cruciale dans sa quête du titre. Opposés à une équipe d’Arsenal en grande forme ces dernières semaines, les Reds sont parvenus à s’imposer au terme d’une seconde période de patron (0-2). Apathiques avant la pause, les hommes de Jürgen Klopp ont par la suite écoeuré des Gunners vaillants puis assommés. Au classement, voilà Liverpool à un petit point de Manchester City, accroché la veille par Crystal Palace. Le championnat se jouera entre ces deux clubs-là, et on s’attend à une course dantesque jusqu’à la fin de la saison.

Le film du match

Le 10 avril prochain se tiendra peut-être la grande finale de la Premier League. Car le choc entre Liverpool et Manchester City pourrait bien décider du sacre, si les Reds continuent d’enfiler les victoires comme des perles, même quand il faut voyager sur la pelouse d’un Arsenal redevenu un membre crédible du Big Four. Sur la pelouse de l’Emirates, Liverpool a livré un match à deux visages. Pendant 45 minutes, les Reds se font fait copieusement bouger par des Gunners qui ont peu à peu gagné en confiance, sans jamais faire la différence au tableau d’affichage. Les joueurs de Klopp avaient pourtant bien démarré, puisqu’Aaron Ramsdale a dû s’employer sur une tête de Virgil van Dijk à la réception d’un corner (2e).

LIVERPOOL A FAIT UNE DEUXIÈME PÉRIODE DE PATRON

Face à la prestation terne de son équipe, notamment sur le plan offensif, le coach allemand a dû pousser une gueulante dans les vestiaires. Et elle a payé. Car ses Reds n’ont plus du tout affiché le même état d’esprit. Plus conquérants et mordants dans les duels, ils ont vite été récompensés de leur montée en puissance. Si Sadio Mané a vu son but refusé pour une position de hors-jeu (46e), Diogo Jota a profité d’une petite erreur de Ramsdale, pas assez protecteur de son premier poteau, en prenant sa chance dans un angle très fermé (0-1, 54e). Quelques seconde auparavant, Martin Odegaard a eu une balle de 1-0 pour Arsenal, après une très mauvaise passe en retrait de Thiago (51e). Les Londoniens avaient laissé passer leur chance.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.